Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les avesnois reviennent à Taizé

Lors de la semaine à Taizé des jeunes du diocèse de Cambrai, des jeunes avesnois, confirmés l'an dernier, ont choisi de venir à Taizé pour la deuxième fois.

Du Lundi 05 au Dimanche 11 avr

Ils sont venus, … ils sont revenus !

Pèlerinage des lycéens du diocèse à Taizé

 

            Les jeunes des aumôneries d’Avesnes, Bavay, Maubeuge et du reste du diocèse, au total une soixantaine de jeunes et adultes, se sont retrouvés le 5 avril dernier pour une semaine complète à Taizé, au milieu de 5 000 jeunes dont 3 000 allemands.

            Certains venaient avec leur groupe de copains, d’autres seuls. Certains venaient pour la 1ère fois, d’autres pour la 2ème, 3ème, 4ème fois,… Les avesnois venaient pour la deuxième fois.

            Qu’est ce qui fait revenir les lycéens à Taizé ? Je leur donne la parole :Introduction biblique Introduction biblique  

-    «C’est la deuxième année que je viens à Taizé, l’endroit n’a vraiment pas changé. J’ai bien aimé l’introduction biblique avec le frère Maxime qui était très comique. C’était bien de camper sauf quand il pleuvait. Ce qui m’a touchée c’est quand nous sommes allés autour de la Croix. » (Le vendredi soir, les jeunes déposent leurs soucis trop lourds, au pied de la Croix)

-   « À Taizé, nous avons appris à vivre simplement, nous avons dormi dans l’église et mangé juste avec une cuillère. Taizé, c’est une belle expérience, nous côtoyons d’autres jeunes qu’ils soient français, allemands ou espagnols,… »

-   « Taizé c’est un endroit où l’on se redécouvre, notamment avec Dieu »

-   « Comme l’année dernière, j’ai bien aimé ce Taizé : l’ambiance était bonne avec une forte majorité d’allemands. Je pense y retourner l’année prochaine. »

Un jeune adulte : « Dans mon groupe de partage, nous étions sept de sept nationalités et d’horizons différents. Il fallait comprendre leurs points de vue par rapport à la vie et à l’Église. J’ai pu nouer des relations, j’espère qu’elles porteront du fruit. L’endroit qui m’a marqué le plus c’est l’église avec la prière et les chants. Je pensais à plein de choses et je faisais le point de ma journée ».

 

Ils ont aimé retrouver la communauté des frères avec leur jeunesse, leur dynamisme et leur pédagogie si bien adaptée aux lycéens, retrouver une vie toute simple pendant une semaine, pour se recentrer sur l’essentiel.

 

Les textes proposés cette fois-ci étaient pris dans l’évangile de saint Jean : le témoignage de Jean-Baptiste, la guérison de l’infirme de Bethesda, « Je suis la vigne et vous les sarments », la Croix et la Résurrection.

 

Dans ce monde qui les absorbe tellement, ils nous étonnent ces jeunes qui trouvent le temps, malgré tout, de retourner à Taizé !

Marie-Claude Delvaux avec Julien, Nicolas, Lucille, Nicolas.

 

 

Article publié par marie-claude DELVAUX • Publié Dimanche 25 avril 2010 - 17h16 • 5164 visites

Haut de page